Rémi, un papa bien dans sa peau ! {0}

Rémi, un papa bien dans sa peau !

« Bonjour Hiatus,
C’est Rémi de l’asso HEJ.
Je viens de parcourir votre blog qui est vraiment très bien fait, et j’y ai vu des témoignages.
Très bonne idée de mise à participation.
Et je me suis dit qu’il serait dommage de ne pas y participer.

Rémi C.
39 ans, père de famille
ingénieur informaticien

Mes passions : le trail, coureur de l’extrême et abonné au dépassement de soi. Et la musique.
Cet esprit de sortir des sentiers battus et de ne pas suivre les autoroutes de la mode se retrouve dans ma mentalité et dans les jupes Hiatus.
Ma Sushi Collector m’accompagne partout, liberté absolue ! Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, et toute l’année. Surtout par période de canicule.
J’ai aussi un kilt qui provoque toujours l’éternelle question « Vous êtes Écossais ? ». Alors que les jupes Hiatus génèrent plutôt des regards interrogateurs avec un sourire approbateur.
Je n’ai pas une aventure particulière à vous raconter ici, simplement le confort, la liberté et l’originalité adoptés.
Longue vie aux jupes Hiatus ! »

meditation en hakama contemporain {Commentaires fermés}

MEDITATION EN HAKAMA CONTEMPORAIN

Si vous avez pratiqué la méditation vous avez dû vous apercevoir qu’il est mieux de se sentir complètement détendu, pas serré, le corps complètement libre…
L’idéal serait peut-être d’être drapé dans une couverture ou autre mais moi je vous conseillerais d’adopter la jupe longue masculine pour toutes vos postures de méditation, recueillement, yoga, détente.
La sensation de confort et de liberté retrouvée ;
Une certaine idée des tenues traditionnelles de l’Orient ;)
JG


jupe pour homme Ninja kaki en vente sur www.hiatus-shop.com

Hiatus devance Lacoste 7 jeux à 1 {Commentaires fermés}

Hiatus devance Lacoste 7 jeux à 1
Ça ne vous fait penser à rien ?

Une fois encore, les designers d’Hiatus ont fait mouche 2 ans avant les grands groupes (voir aussi l’article Lagerfeld au supermarché).

Pour sa campagne Printemps/Été 2015, Lacoste signe une série de vidéos et photos dans un cadre très urbain formé de gratte-ciel et autres murs de béton. Les modèles Drake Burnette, Alexandre Cunha, la danseuse Anna Zanovello et le « freerunner » Pip Andersen sont photographiés par Jacob Sutton, mettant leur art au service de la liberté de mouvement du vêtement.
Très beau résultat si l’en est mais…ça ne vous fait penser à rien ?
Flash-back en novembre 2013, Sébastien Le Guen, funambule, pose pour notre collection sportswear Rewind : sur fond d’asphalte et de ciel bleu (moins no-futur que la lumière choisie par Lacoste,..) nous choisissions de mettre en avant la liberté de jouer dans la ville, se mouvoir sans contrainte, parmi le mobilier urbain ! Hiatus, des précurseurs ?